Installation de la sonde à oxygène

  1. La sonde à oxygène ne doit jamais gêner le chargement du four.
  2. La sonde doit être placée le plus proche possible de la charge pour mesurer précisément la température et l’atmosphère qui ont une influence directe sur cette charge. Le fait de placer la sonde proche d’une turbine améliore les mesures.
  3. Si la sonde est installée trop près des corps de chauffe ou de la porte du four, la mesure de température ne peut pas être réalisée correctement. Une différence de température entre la sonde et les thermocouples de régulation devrait être évitée.
  4. Lors de l’installation de la sonde à oxygène ou durant le cycle de traitement thermique, les chocs mécaniques et thermiques doivent être évités (détérioration de l’élément de mesure en oxyde de zirconium).
  5. Aucune projection de méthanol ne doit avoir lieu sur la sonde à oxygène (choc thermique important). Les conséquences peuvent être des fissures, une détérioration de l’élément de mesure ou encore une déformation de l’électrode extérieure. Dans de tels cas, la durée de vie de la sonde peut être considérablement réduite. Si les projections de méthanol ne peuvent être évitées, considérez notre sonde CarboProbe ZI avec céramique de protection extérieure.
  6. La température de l’élément de mesure doit être comprise entre 600°C(1100°C) et 1050°C(1920°F) (1700°C-3100°F pour la sonde à oxygène HT).
  7. La température du corps de sonde ne doit pas dépasser 60°C.
  8. Le raccord qui connecte la sonde au four doit être étanche afin d’éviter que l’air ambiant ne pénètre dans le four, ceci causerait des variations dans la concentration en oxygène et fausserait les mesures.
Installation de la sonde à oxygène